vous souhaitez
être contacté
HORAIRE D'APPEL

BDL REMPART EUROPE : Un fonds Long Short

Le contexte financier se caractérise par un très faible niveau des taux d’intérêt et par une valorisation élevée des marchés d’actions. Dans nos allocations, nous réduisons la poche obligataire, faute d’opportunités, ainsi que la poche « actions » pour réduire le risque et nous augmentons la poche des fonds flexibles pour absorber les chocs de volatilité que peuvent provoquer les crises politiques, les crises financières ou les déceptions macro-économiques.

La stratégie du LONG SHORT s’inscrit dans cette perspective de recherche du rendement avec un risque maitrisé. Elle consiste à acheter (LONG) les actions qui ont un potentiel d’appréciation et à vendre (SHORT) à découvert celles qui paraissent survalorisées. Le gérant dispose de plusieurs leviers pour mettre en œuvre sa stratégie, à savoir le taux d’exposition nette qui est l’écart entre le LONG et le SHORT et la sélection des titres. Le taux d’exposition net donne la sensibilité du portefeuille au risque de marché, les SHORTS couvrant les LONGS du risque de marché. Et la sélection des titres, c’est-à-dire la capacité des LONG à surperformer le marché et la capacité des SHORT à sous-performer le marché, offre les perspectives de plus-value à risque de marché nul.

Le fonds BDL REMPART EUROPE offre une illustration brillante et convaincante de cette stratégie. Ce fonds créé il y a dix ans gère un encours de 716 millions d’euros qui témoigne de l’intérêt suscité tant chez les institutionnels que chez les particuliers. En dix ans la société a accru son expertise et a renforcé significativement ses moyens avec deux gérants et neuf analystes. Le processus, qui s’applique aux actions européennes d’une capitalisation supérieure à 1 milliard €, est bien cadré. Pour les LONGS, sélection d’entreprises offrant une bonne visibilité, protégées par de fortes barrières à l’entrée et peu endettées. Pour les SHORTS, des sociétés affectées par des changements technologiques, fragiles financièrement, ou qui ont suscités des attentes trop importantes.  L’exposition brute (somme des LONGS et des SHORTS) reste inférieure à 150%.


L’exposition nette a beaucoup fluctué (entre 60% et 0%) et constitue un outil de pilotage important. L’analyse des dossiers est approfondie et conduit à une concentration des portefeuilles (30 lignes environ de chaque côté). Les résultats obtenus sont intéressants. Sur dix ans, sur les 20 phases de baisse de plus de 5% du marché, le fonds a amorti en moyenne 87% de la baisse. Sur les quatre dernières années (qui englobent donc l’été 2011) le fonds réalise une performance de 29,5% à comparer avec celle du CAC40 de 31% mais avec une volatilité de 5,9% qui est le tiers de celle de l’indice CAC40. Il nous parait donc susceptible d’enrichir notre poche de fonds flexibles en apportant une approche nouvelle et originale.

François PASQUIER,
Le 9 juin 2015


Le présent document ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée. Conformément à la réglementation, toute souscription devra être précédée d’une évaluation de votre expérience, situation et objectifs. Il est recommandé avant tout investissement de lire attentivement les prospectus et documents tenus à votre disposition auprès de votre consultant.